Gynécomastie

Quels sont les causes de la gynécomastie?

La gynécomastie est le développement excessif du sein chez l’homme. Elle est très souvent souvent à l’origine d’un véritable complexe, perturbant la vie intime et sociale. Certains patients s’interdisent d’aller à la piscine ou à la plage du fait de la gêne occasionnée par leur gynécomastie. Un bilan médical (bilan hormonal, mammographie…) est réalisé afin de déterminer son origine. Si aucune maladie ou traitement médicamenteux n’explique son apparition la gynécomastie est dite « essentielle ». C’est le plus souvent le cas.
L’existence d’une protubérance mammaire chez l’homme n’est pas toujours d’origine glandulaire.

Le plus souvent la gynécomastie est d’origine graisseuse. On parle alors d’adipomastie. Le diagnostic de gynécomastie graisseuse est établi après un examen clinique complété par une mammographie.
Il s’agit d’une surcharge graisseuse bien localisée, au niveau de la région mammaire, qui résiste au régime diététique et à l’exercice physique.

Comme toutes les lipodystrophies cette graisse située dans la région mammaire résiste au régime car il s’agit d’une « zone de stockage » graisseux déterminée génétiquement.

Pour la même raison, la gynécomastie graisseuse persiste malgré l’activité sportive. Souvent les patients ont fait de la musculation sollicitant les muscles pectoraux, dans le but de faire « fondre « la graisse localisée au niveau de la gynécomastie. C’est inefficace, de plus ça risque d’accentuer la protubérance de la région mammaire.

La gynécomastie graisseuse est assez souvent accompagnée d’une surcharge graisseuse au niveau du ventre ou/et des hanches (poignées d’amour).

Dans certains cas la gynécomastie graisseuse apparaît dans un contexte de surcharge graisseuse généralisée qui nécessite avant tout un amaigrissement.

Il existe deux traitements différents pour corriger et réduire la masse graisseuse, selon la cause de la gynécomastie :

Si la gynécomastie est d’origine glandulaire le traitement consiste à enlever la glande mammaire.

Si la gynécomastie est peu importante, la cicatrice est discrète, située à l’intérieur de l’aréole (intraaréolaire).
Si la gynécomastie est importante, nécessitant d’enlever de la peau autour de l’aréole, la cicatrice est située autour de l’aréole (périaréolaire).
La perte de volume est visible dès le lendemain de l’intervention. La peau qui a été distendue par la gynécomastie se retend au bout de un à trois mois selon la quantité de glande retirée.
La personne sort de la clinique le jour même de l’intervention.

S’il s’agit d’une gynécomastie d’origine graisseuse (adipomastie) le traitement est la lipoaspiration (liposuccion).

La lipoaspiration de l’adipomastie consiste à aspirer la graisse à l’aide d’une petite canule qui passe à travers une incision de 5 mm située 1 cm sous chaque sillon sous-mammaire.
La quantité de graisse aspirée varie habituellement entre 100 ml et 300 ml.
Ce volume peut paraître peu important mais il est suffisant pour créer un sein.
La lipoaspiration de la gynécomastie permet de  supprimer de façon définitive la graisse située dans la région mammaire. 

La cicatrice mesure 5mm et elle est localisée 1 cm sous chaque région mammaire.

Le résultat est visible au bout d’une semaine, après avoir retiré le premier pansement. A ce stade le patient peut déjà voir un net changement. Il est souvent surpris d’être déjà « tout plat » seulement après une semaine. Ce bien-être il le ressent aussi au niveau de l’habillement. Il peut à nouveau revêtir des chemises cintrées ou des t-shirt sans aucune crainte. La peau mettra environ 3 mois pour retrouver sa souplesse. Le résultat obtenu est définitif. Il n’y aura pas de récidive de la gynécomastie graisseuse car la graisse ne pourra plus s’accumuler dans la région mammaire.

L’autre effet bénéfique du traitement de la gynécomastie est la diminution de la taille de l’aréole. Les patients ayant une gynécomastie sont souvent complexés non seulement par le volume de leurs seins mais aussi par la taille de l’aréole qu’ils trouvent trop larges. Le fait de diminuer le volume du sein entraîne une rétraction de l’aréole qui n’est plus distendue par la protubérance du sein. Ainsi la taille de l’aréole diminue sans qu’il soit nécessaire d’en enlever une partie et donc sans cicatrice.

L’anesthésie pratiquée pour une lipoaspiration d’adipomastie est générale. Le patient peut rentrer chez lui le jour même de l’intervention.  

Le prix du traitement de la gynécomastie est de 1600 euros.

Ce qu'il faut retenir

La cure de gynécomastie est un traitement simple et certainement un des plus gratifiants de la chirurgie esthétique car il change la vie, en l’espace d’une semaine, d’hommes souvent très complexés par leurs seins.