Chirurgie esthétique des paupières : Blépharoplastie

Paupières supérieures : Blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie supérieure consiste à enlever l’excédent de peau au niveau de la paupière supérieure qui donne un aspect fatigué et triste au regard.

La cicatrice est à peine visible car elle est fine et cachée dans le pli de la paupière.

L’anesthésie est locale. Il n’y a pas d’hospitalisation.

Le prix de la blépharoplastie supérieure est de 1800 euros.

L’excédent de peau au niveau des paupières supérieures apparaît généralement à partir de 40 ans. Il donne un aspect triste et fatigué chez des femmes encore jeunes. Chez ces trois jeunes patientes le simple fait d’enlever la peau en excès a rajeuni le regard et mis en  valeur la couleur des yeux.

Paupières inférieures : Blépharoplastie inférieure

La blépharoplastie inférieure consiste principalement à supprimer les « poches » de graisse situées au niveau des paupières inférieures afin de corriger l’air fatigué.

Pour enlever les poches dites « palpébrales », lors d’une blépharoplastie inférieure on peut passer :

soit à travers la conjonctive (« à l’ intérieur de l’oeil ») : c’est la voie « transconjonctivale ». Elle est utilisée de façon quasiment systématique.

soit à travers la peau, au ras des cils : c’est la voie « transcutanée ». Elle peut être utilisée s’il existe un excédent de peau à enlever.

La cicatrice de la voie transconjonctivale est invisible. La cicatrice de la voie transcutanée est très fine et cachée par les cils.

L’anesthésie est générale ou locale accompagnée d’une sédation (tranquillisants) selon le désir de la personne.

Le prix de la blépharoplastie inférieure est de 2500 euros.

La suppression de l’excédent de peau au niveau des paupières supérieures et des poches au niveau des paupières inférieures a permis d’obtenir un effet « bonne mine » sans modification du regard.

 


Lorsqu’il existe des poches peu importantes il est possible de les  dissimuler en injectant de la graisse (lipofilling).

La proposition d’ajouter de la graisse chez des patients venant en consultation avec l’idée qu’ils ont trop de graisse au niveau des poches n’est pas toujours bien comprise. La graisse n’est pas injectée dans la poche mais sous la poche afin de la dissimuler. La quantité de graisse injectée est minime, généralement 1 ml. L’augmentation de volume obtenue n’est pas perceptible mais elle est suffisante pour supprimer l’aspect fatigué. 

L’injection, sous anesthésie locale, d’1 ml de graisse a permis de combler la zone « creuse » et sombre située sous les poches . La zone d’ombre créée par les poches graisseuses a ainsi été effacée. Les poches ont disparu sans avoir été enlevées. En procédant de cette manière on évite le risque d’avoir un oeil légèrement creux. D’autre part les suites opératoires sont généralement plus rapides que celles d’une blépharoplastie.

 

En savoir plus sur le lipofilling des cernes

Ce qu'il faut retenir

La blépharoplastie rajeunit et enlève l’impression de fatigue sans modifier le regard. La tendance actuelle est plus « conservatrice », aussi bien au niveau de la paupière supérieure qu’au niveau de la paupière inférieure, de façon à préserver une certaine plénitude du regard.